C’est  dans  le  cadre  d’une  question  lui posée  par politiquerdc.net  au  sortir  de l’audience  lui  accordée  par  la secrétaire générale  du  MLC  ce  vendredi  29 décembre 2017   à  Kinshasa que  Maman Sidiku,  représentant spécial du secrétaire général de  Nations  Unies  arrivé fin mandat en Rdc  s’est  prononcé  avec  visage souriant  au sujet  de  son  implication personnelle  sur le  dossier   Jean – Pierre Bemba .

Alors que  la Rdc  est  en plein  processus électoral,  votre  média  en  ligne  a  voulu comprendre  la  contribution  de  ce  haut fonctionnaire de  Nations Unies  dans l’affaire  du sénateur  congolais  détenu depuis  plus  de 9 ans à  la Cour  Pénale Internationale .

« Peut être, je peux  vous  montrer  sa  photo, parce qu’il est  là  derrière nous; il serait bon que vous  fassiez  un zoom  la dessus  » c’est à  cette  phrase  un  peu  ironique , mais visiblement  symbolique  que  Maman Sidiku s’est  confié  à  votre  média.  Et  de poursuive,  madame  Eve et son  excellence (Ramazani) sont  des vrais  avocats  de Jean -Pierre Bemba, leur leader .  » A chaque fois que  nous nous  rencontrons, nous avons  toujours abordé  ce dossier  et Je sais  que madame  Eve   en a  parlé dernièrement à  New York, et moi également, j’ai fait des  rapports  par rapport à  sa  situation  » a-t-il  ajouté.

Pour  le  numéro 1 sortant de  la  monusco, les  institutions  à  différents  niveaux  feront leur  travail  et espère  que   la  situation  de Jean – Pierre  Bemba  évoluera.  Car,  dit -il , il sera  bien d’avoir  ce  fils  du Congo retourner  au Congo  pour  contribuer  à  la marche  de la  démocratie  dont  il en appelle de  tous  ses  voeux.

Condamné  au  premier degré  à  18 ans, Jean -Pierre  Bemba  sera  définitivement fixé  sur  son  sort  à  l’issue  des  audiences en  appel  prévues  du 9 au 16 janvier  2018.

 

Jean Médard LIWOSO.