Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Acceuil / Actualités / le MLC estime que son adresse du vendredi 26 janvier entretient une « opacité » au sujet de l’organisation des élections
slide211-ss

le MLC estime que son adresse du vendredi 26 janvier entretient une « opacité » au sujet de l’organisation des élections

La dernière sortie médiatique du chef de l’Etat  Congolais continue de susciter des réactions dans la classe politique. La dernière en date est celle du MLC.

En effet à travers un communiqué signé ce dimanche 28 janvier 2018 par Eve Bazaiba Masudi, Secrétaire Générale du Mouvement de Libération du Congo, MLC, le parti de l’opposant Jean – Pierre Bemba, relève trois points essentiels dans la communication de Joseph Kabila.

Ce parti  qui déclare avoir suivi avec beaucoup d’interrogations cette conférence de presse de Joseph Kabila , estime que son adresse du vendredi 26 janvier entretient une « opacité » au sujet de l’organisation des élections . Selon le MLC, le Président Joseph Kabila serait décidément en déphasage de la logique relative à la consolidation du processus électoral tel que voulu par l’Accord Global et Inclusif de Sun city signé en 2003 en Afrique du Sud. Il  note que Joseph Kabila aura manqué de répondre à la préoccupation des électeurs, concernant notamment  le déblocage de 450millions  de dollars américains  attendus par la Commission Électorale Nationale Indépendante en vue du parachèvement du processus électoral.

Par ailleurs, le MLC dit avoir observé un « mutisme » complet et inquiétant du président sortant sur la situation sociale désastreuse des Congolais qui ne vivent plus mieux qu’il y a 17 ans souligne ce communication. Et de poursuivre , n’ayant plus la légitimité constitutionnelle pour prétendre à un troisième mandat,  le peuple congolais  n’attendait de  Joseph Kabila, non pas  des « choix courageux » sur les options électorales, par ailleurs fixées par la loi électorale qualifiée de scélérate, encore moins une analyse tronquée selon le Mlc sur les mérites comparées des « concepts démocratie et développement » , mais bien des signaux déterminés , destinés à le conduire résolument vers les élections de manière apaisée.

Enfin, le Mlc rappelle à Joseph Kabila son premier devoir régalien comme président de la République qui est d’assurer la sécurité à ses concitoyens et à leurs biens.  A ce titre, il n’appartient donc pas aux partenaires de la Rdc  de mettre fin aux activités des groupes armés sur l’ensemble du territoire national, soutien le MLC.

En conclusion, tout en appelant le peuple Congolais à la vigilance, ce deuxième parti d’opposition institutionnelle lance à nouveau un appel à ses pairs de l’opposition à la structuration de leurs actions afin d’assurer une alternance crédible en République Démocratique du Congo.

Jean Médard LIWOSO

patrick

A propos admin

Vérifiez également

photosite

le MLC, ses alliés ont rejeté le calendrier électoral publié le dimanche dernier par la Commission électorale nationale et indépendante.ci-dessous la déclaration

A l’issue d’une conférence de presse commune tenue ce mardi 7 novembre 2017, le MLC …

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com