Le  Mouvement  de  Libération  du Congo tient  à  une  mobilisation  massive   de  tous ses  membres  et sympathisants  à  la marche  des  laïcs  catholiques  prévue  pour ce  dimanche  31 décembre  2017.

Loin  de  s’arrêter  au  simple  communiqué de  presse,  la  secrétaire  générale  de  ce parti  d’opposition  s’est  entretenue  avec tous  les  présidents  fédéraux  ,  des structures  spécialisées  et associations affiliées  au MLC ,  ce  vendredi  29 décembre  2017 au  siège  du MLC  ville  de Kinshasa.

Une rencontre  qui s’est  déroulée notamment  en  présence  du  secrétaire général  adjoint chargé  de la  coordination des fédérations, le député  Alexis  Lenga  , des  membres  du comité  exécutif  national du parti  et  du  président  intérfederal Valentin Gerengo.

Il  a été question  au cours  de cette réunion , de  donner  des  orientations,  stratégies  et consignes  de la marche  aux  représentants de ces  différentes  structures  afin  de  les répercuter  auprès de  leurs   fédérations repectives.

Pour  Eve Bazaiba, les  militants  du  MLC devront  se  conformer  aux  conditions données  par  les organisateurs.

Tous  les  membres  du MLC  sont  invités   de s’abstenir  de  porter  les  insignes  du parti.

Par  contre s’habiller  en  tenues  blanches avec  bibles   et chapelets  à la  main ou bien des  pagnes  mokristo ya  mwinda  pour  les chrétiens  catholiques.

Ils  devront se distinguer  des  autres marcheurs  par  un  slogan  spécial  de circonstance.

La  haute  hiérarchie  du  MLC  a, par l’occasion  communiqué  quelques consignes  de  sécurité  pour  éviter  de tomber  dans  le piège  éventuel  des  forces de  l’ordre.

Les  militants  du parti  de Jean -Pierre Bemba  ont  été  instruit  d’éviter  toute confrontation  avec  les  policiers.  Ils devront  à  chaque  fois  se coucher  ou lever les  mains  en  cas  de représailles  de la police , se  constituer  tous  en prisonniers en  cas  d’arrestation  de l’un de leurs.

Pour  faire  face  aux  probables gaz lacrymogènes, le  MLC  a  demandé  à  tous ses  membres  de  se  munir  d’un  petit bidon d’eau, de  bleu ban ( mateka )

Bref, toute une  série  de consignes  pouvant non seulement  contribuer à la réussite de cette  marche  très  attendue  par l’opinion, mais aussi et surtout de  déjouer  tout  plan macheavelique  du  régime  à travers  les hommes  en uniforme.

 

Jean Médard LIWOSO.