Jean-Pierre Bemba Gombo restructure de plus en plus son parti politique, le Mouvement de Libération du Congo.
Après l’espace 1+4 (secrétariat général), le président national du MLC vient de procéder au réaménagement des membres du secrétariat national et de l’inspection générale. D’après une série de décisions signées en date du 15 novembre dernier et rendues publiques ce vendredi 22 novembre 2019 à Kinshasa, l’on note la présence des nouvelles figures , mais aussi des anciennes qui sont maintenues dans leurs postes.
Parmi les nouvelles figures, on peut citer :
le sénateur Valentin Gerengo – le président de l’interfédération du MLC Kinshasa – qui est nommé secrétaire national chargé de la Formation, Idéologie, Relations avec les partis et regroupement politiques. Il devra certainement céder son ancien poste très prochainement à un autre cadre qui sera désigné par le président national.
André Tshimanga est chargé de l’Implantation et de Recrutements . Cependant, le Député National Daniel Mbau Sukisa – élu du Mont-Amba, dans la ville Kinshasa, pilotera la justice et les droits humains.
Un autre député national – élu du Kasaï – Daniel Madimba, va pour sa part s’occuper du travail , de la prévoyance sociale et des affaires humanitaires.
Une autre nouvelle figure dans cette configuration est celle de Yves Kitumba. L’un des communicateurs du parti, il dirigera trois portefeuilles techniques à savoir : les finances, Budget et plan. Et Christine Epuluke quitte le centre, famille et enfant pour s’occuper l’économie.
Jean François Dulait Muteba du MLC Haut – Katanga devient l’Adjoint de Jean Jacques Mbungani aux affaires étrangères du parti de l’avenue du port.
Le député provincial Jean – Désiré Mbonzi Wa Mbonzi reste à la tête du secrétariat national à la mobilisation et fonction publique.
Le professeur Jacques Djoli Esengekeli est maintenu à son poste d’inspecteur général. Il sera cependant secondé dans ses attributions par le Député National honoraire Vincent de Paul Ngendenza comme Inspecteur Général Adjoint.
Par ailleurs, le président national du MLC a mis en place une ligue nationale des jeunes. Celle -ci sera dirigée par Aldariche Luboya.
Décidé à redynamiser son parti dans la perspective des échéances futures, il est permis de croire que le président national du MLC continuera avec la restructuration dans les jours à venir.
Jean Médard LIWOSO( politiquerdc.net)