L’appel à l’unité des forces politiques et sociales, lancé par le Sénateur Jean-Pierre Bemba le 30 octobre 2017 continu de trouver d’échos favorables au sein de la classe politique congolaise. En témoigne une fois de plus la rencontre de ce jeudi 22 mars 2018, entre la Secrétaire Générale du Mouvement de Libération du Congo et l’Autorité Morale du Courant des Progressistes au siège National du parti de Jean-Pierre Bemba, situé dans la commune de la Gombe.

Eve Bazaiba et Samy Badibanga ont abordé essentiellement des questions liées aux modalités de matérialiser la problématique de l’unité, notamment des forces politiques de l’opposition en vue de la victoire électorale lors des élections décembre 2018 en RDC.

 Nous avons toujours milité pour l’unité de l’opposition ; on l’avait dit lors de la sortie officielle de notre courant politique les Progressistes. Le MLC aussi à travers le Président Jean-Pierre Bemba a toujours milité pour cette unité, et aujourd’hui, nous avons été très content de discuter avec la Secrétaire Générale du MLC autour des élections qui vont avoir lieu dans notre pays, comment est-ce que l’opposition pourrait se comporter, quel est l’avenir qui nous est réservé et quelles sont les possibilités à entrevoir ensemble »,s’est donc confié à politiquerdc.net , l’ancien premier ministre et patron du courant des Progressistes, Samy Badibanga.

Concernant la possibilité d’une probable alliance électorale avec le tandem UDPS-MLC et UNC, Samy Badibanga précise que des réflexions vont se poursuivre pour arriver à dégager les critères qui pourraient les mettre tous d’accord pour un avenir meilleur. Pour lui, en politique, on doit rendre possible ce qui est nécessaire. Et donc, aujourd’hui ce qui est nécessaire et important est de voir l’opposition se mettre ensemble pour bien affronter les prochaines élections, a renchérit Samy Badibanga, qui reste par ailleurs, ouvert à rencontrer les autres forces politiques dont ceux de son ancien parti politique l’UDPS/Limite pour les mêmes discussions.

Pour la Secrétaire Générale du MLC, Eve Bazaiba, la rencontre de ce jour rentre dans la droite ligne de la correspondance du Président National du MLC, consistant à ratisser large pour parvenir à une grande union des forces politiques qui devraient voir les choses dans la même direction pour le départ du régime de Kinshasa.

« Il ne s’agit pas jusque-là d’un accord politique, mais simplement des contacts politiques. Ils nous ont sollicités de les recevoir, et nous les avons reçu et échangé sur l’essentiel de la démarche qui est partagée par les autres courants politiques qui sont avec nous. Ainsi, de la même manière avec les Progressistes, le MLC va recevoir un autre groupe de l’opposition ce vendredi. Ceci en marge du lancement de la méga plateforme», a dit Eve Bazaiba, tout en exhortant ses pairs de l’opposition à se surpasser les uns et les autres, car personne n’est parfait dans son parcours politique.

 

Jean Médard LIWOSO