Eve Bazaiba Masudi appelle la CENI à tirer les leçons et renoncer au projet du vote électronique en #RDC!
La secrétaire Générale du #MLC note par ailleurs au sujet de cette annulation du scrutin presidentiel au KENYA ce qui suit :
1. l’indépendance de la Cour et c’est une fierté pour les Kenyans;
2. La défaillance et le danger du vote électronique ;
3. Cinq jours avant le scrutin, il y a eu assassinat du membre de la Commission électorale en charge la logistique informatique, le gardien de la clé du fichier électoral ;
4. La Commission électorale Kenyanne avait reconnu la tentative de piratage du logiciel hébergeant le fichier électoral;
5. C’est sur base de ces indices que la Cour a diligenté l’enquête qui du reste a permis de recueillir des éléments des preuves apportés par la partie lésée.
Moralité : si le Kenya, pays à grande couverture en termes d’énergie électrique et à culture élevée de l’utilisation des NTICs, est tombé dans le piège de tripatouillage des données dans la transmission des résultats des élections, qu’en sera-t-il de la RDC? Tuer pour avoir accès au fichier électoral ! La proposition du Président de la CENI de la RDC à utiliser le vote électronique est à rejeter purement et simplement. C’est une démarche tendancieuse , mieux viciée.
Hon Eve Bazaiba Masudi
Secrétaire Générale du #MLC
Coordinatrice du Front pour le respect de la constitution (FRC)
Présidente de la Ligue des Femmes Congolaises pour les élections(LIFCE)